Le Syndicat Mixte d’Aménagement de l’Arconce et ses Affluents - SMAAA

                                                                         
                                                      

      Dans  un objectif d’entretien du cours d’eau du bassin de l’Arconce, le Syndicat Mixte d’Aménagement de l’Arconce et ses Affluents (SMAAA) a été créé en septembre 2008. Il est composé de 28 communes dont 20 adhèrent par l’intermédiaire de 4 communautés de communes (CC du canton de Charolles, CC de Paray-le-Monial, CC du canton de Semur en Brionnais, CC du Val de Joux) et 8 en communes individuelles.

      L’Arconce est un affluent rive droite de la Loire, longue de 102 km avec presque autant de linéaire pour ses affluents (la Semence, l’Ozolette, la Belaine, le Sermaize, les Mauvières, le Sélore, le Lucenay, le Bonnet) elle se situe dans un bassin d’une surface de 662 km².

      Suite à la Directive Européenne sur l’Eau de 2000 qui établit un cadre pour la protection et la gestion de la ressource en eau, le SMAAA a entrepris de se lancer en 2009 dans la réalisation d’un contrat territorial afin de rétablir un fonctionnement de la rivière compatible avec une vie aquatique riche et diversifiée.

      Pour cela, le syndicat qui avait reçu l’aval de l’Agence de l’eau Loire Bretagne et du Conseil Régional a engagé en mai 2011 une animatrice.

      Afin de  mettre en place ce contrat, la première étape qui consiste en l’état des lieux du territoire de l’Arconce et de ses affluents est en cours de réalisation. A l’heure actuelle, la moitié du cours principal de la rivière a été étudiée. L’état des lieux de la seconde moitié du linéaire incluant également l’ensemble des affluents sera réalisé avec l’appui d’un/e stagiaire lors du premier semestre 2012 ; et nécessitera la rédaction d’un rapport. Une fois finalisé, ce diagnostic permettra d’acquérir une vision d’ensemble du bassin versant, d’identifier les actions prioritaires concernant les différents thèmes (rivière, agriculture, assainissement, eau potable, …) et d’aboutir durant le 2ème semestre 2012 à la mise en place d’un programme de travaux échelonné sur 5 ans.

      Lors d’une seconde étape,  il s’agira pour l’ensemble des différents acteurs et partenaires (le SMAAA, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, le Conseil Régional, le Conseil Général…) de valider ce programme et signer le contrat territorial d’ici fin 2012.

     Ainsi la réalisation des différents travaux concernant la rivière en cohérence avec les différentes thématiques abordées pourra démarrer.

      Parallèlement à la mise en place du contrat territorial, le syndicat a souhaité se lancer dans un projet de restauration de la continuité écologique, identifiée comme un engagement fort du Grenelle de l’Environnement, elle permettra d’améliorer l’état du cours d’eau  de l’Arconce.

      En effet, Plusieurs ouvrages hydrauliques sur l’Arconce créent des ruptures de continuité pour la circulation des espèces piscicoles (anguille, brochet, chabot…), pour le transit sédimentaire et participent à l’appauvrissement des milieux aquatiques.

      En concertation avec les propriétaires, le syndicat lancerai conjointement avec eux  une étude de faisabilité au premier trimestre 2012 qui apporterait des solutions d’aménagement techniques chiffrées permettant  d’envisager la réalisation de travaux.